Nouvelle Directive
sur l'Écoconception
pour une Europe
plus verte.

Nous avons les réponses à vos questions sur le nouveau Règlement relatif à l'Efficacité Énergétique

La Directive sur l'Écoconception - également connue sous le nom de Directive ErP - impose de nouveaux niveaux de rendement minimum pour les moteurs électriques et réduit les exceptions précédentes. Ainsi, selon le nouveau règlement (UE) 2019/1781, si vous vendez des machines avec des moteurs électriques en Europe, celles-ci devront satisfaire à des exigences encore plus strictes en matière d'efficacité énergétique à partir du 1er juillet 2021. Cela représente une opportunité d'optimiser le rendement énergétique de vos machines.

Nous sommes prêts et nous vous proposons de vous faciliter au maximum cette transition.

Sur film

Obtenez un aperçu rapide et concis du contenu de la directive sur l'écoconception et des implications pour vous, de ce nouveau règlement européen 2019/1781. Vous découvrirez également à quel moment il convient de prendre des mesures concernant les moteurs électriques que vous utilisez et comment nous pouvons vous aider dans ce domaine.

Please notice

The video is only displayed if you have agreed to the use of "targeting cookies" in the cookie banner. You can adjust your cookie settings at any time in the privacy policy#use of cookies section.

Check list – Que faire ?

Consultez notre check-list sur l'écoconception pour faire en sorte que vos machines soient économes en énergie et conformes aux exigences en matière d’écoconception.

Utilisez notre check-list pour savoir si vous êtes concerné par la nouvelle Directive sur l'Efficacité Énergétique.

Autres pays, autres exigences en matière d'efficacité énergétique :

Vous exportez vos machines vers des pays extérieurs à l'UE ?

Les exigences relatives à l'utilisation de moteurs électriques à haut rendement énergétique y sont également applicables. Les exigences spécifiques à chaque pays sont visibles sur cette carte.

Ensemble, développons une solution efficace et compétitive

Basé sur notre nouvelle plateforme de moteurs électriques m500

Avec notre nouvelle plateforme de moteurs électriques m500, nous vous proposons des solutions d'entraînement évolutives pour vos machines et utilisables dans le monde entier. Les moteurs asynchrones triphasés m550-H (IE2 jusqu'à 0,55 kW) et m550-P (IE3 de 0,75 à 22 kW) offrent des solutions pour un très grand nombre d’applications et sont optimisées pour une utilisation en tant que motoréducteurs avec les réducteurs g500 et des variateurs de vitesse i500.

Découvrez la nouvelle génération de moteurs asynchrones triphasés à la pointe de la technologie.

Ils répondent également aux exigences légales des principaux pays du monde comme celles des États Unis, de l'Europe et de l'Asie.

Choisissez parmi un large éventail d'options pour définir les moteurs électriques qui conviennent le mieux aux besoins de vos machines. En outre, la compacité de nos motoréducteurs est un véritable avantage, car ils peuvent être facilement intégrés dans vos machines.

Découvrez les successeurs de vos moteurs électriques actuels !

Utilisez notre outil de conversion pour identifier facilement les moteurs asynchrones triphasés qui succéderont à vos moteurs Lenze existants

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour savoir si vos moteurs asynchrones triphasés actuels répondent aux exigences minimales de rendement énergétique qui seront applicables à partir du 1er juillet 2021. Vous pouvez récupérer les numéros d’article directement sur les plaques signalétiques de vos moteurs électriques existants.

FAQ : réponses aux questions les plus fréquemment posées sur la nouvelle Directive sur l'Écoconception

Les moteurs électriques que j'utilise sont-ils couverts par la directive sur l'écoconception ?

Quels sont les moteurs électriques concernés ?

Les moteurs à induction triphasée à cage d’écureuil, ne comportant ni balai, ni collecteur, ni bague collectrice, ni connexion électrique au rotor, prévus pour fonctionner avec une tension sinusoïdale de 50 Hz, 60 Hz ou 50/60 Hz et qui

 

  • ont deux, quatre, six ou huit pôles
  • ont une tension nominale supérieure à 50 V et n’excédant pas 1 000 V
  • ont une puissance nominale de sortie comprise entre 0,12 kW et 1 000 kW inclus
  • ont des caractéristiques fixées sur la base d’un fonctionnement continu, et
  • sont prévus pour un fonctionnement direct sur les réseaux publics d’électricité

Quelles sont les exceptions prévues par la nouvelle directive sur l'écoconception ?

Les moteurs électriques ne fonctionnant pas en continu sont exclus de la directive. Cela s'applique aux modes de fonctionnement S3 et S6 avec moins de 80% de temps de fonctionnement. D'autres exceptions sont également définies :

  • Les moteurs électriques entièrement intégrés dans un autre produit - par exemple, dans une pompe, un ventilateur ou un compresseur. Les moteurs électriques doivent partager des composants communs (par exemple, un axe ou un boîtier) avec les unités entrainées et ne doivent pas pouvoir fonctionner indépendamment de celles-ci s'ils en sont séparés.
  • Les moteurs électriques dotés d’un variateur de vitesse intégré - appelés « moteurs compacts » - dont les performances énergétiques ne peuvent pas être mesurées séparément du variateur de vitesse.
  • Vous découvrirez ici d'autres exceptions spécifiques qui s'appliquent indépendamment du fabricant, comme le fonctionnement à des températures de l’air ambiant supérieures à 60 °C ou inférieures à -30 °C.





Comment les pièces détachées sont-elles affectées par la directive sur l'écoconception ?

Jusqu'au 1er juillet 2029, les moteurs électriques non conformes peuvent être utilisés en remplacement de moteurs identiques ayant été intégrés dans des machines mises sur le marché avant le 1er juillet 2022. L'utilisation prévue doit être clairement identifiée.

Que signifie la directive sur l'écoconception pour les servomoteurs ?

Les servomoteurs ne sont pas concernés par le nouveau règlement (UE) 2019/1781. Ils sont généralement conçus de telle sorte qu'ils ne peuvent fonctionner qu’avec un variateur de vitesse et pas directement sur le réseau électrique.

Comment les moteurs électriques concernés doivent-ils être marqués ?

La déclaration CE et le logo CE confirment la conformité aux normes et aux lois en vigueur dans l'UE, y compris la conformité à la directive sur l'écoconception. En outre, le nouveau règlement (UE) 2019/1781 exige que les informations suivantes figurent sur la plaque signalétique du moteur

  • le rendement nominal à pleine charge et à tension nominale
  • le niveau de rendement « IE2 », « IE3 » ou « IE4 »
  • l’année de fabrication

Quel est le principal changement par rapport au champ d'application précédent de la directive sur l'écoconception ?

Bien que le nouveau règlement (UE) 2019/1781, fixant les exigences en matière d’écoconception applicables aux moteurs électriques et aux variateurs de vitesse, exclue pour l'instant les pièces détachées, les principales exceptions suivantes vont cesser de s'appliquer lorsque ce nouveau règlement va entrer en vigueur le 1er juillet 2021 :

  • Les moteurs électriques dotés d’un frein ne faisant partie intégrante de la construction intérieure du moteur seront inclus dans le champ d'application.
  • Les moteurs électriques fonctionnant avec un variateur de vitesse seront également concernés par ce nouveau règlement européen. Cela ne s'appliquera pas pour les moteurs électriques dotés d’un variateur de vitesse intégré dont les performances énergétiques ne peuvent pas être mesurées séparément.
  • Les moteurs électriques qui ne fonctionnent pas en fonctionnement continu ne seront exemptés que s'ils sont conçus pour les modes de fonctionnement S3 ou S6 avec moins de 80% de temps de fonctionnement.


En outre, pour la première fois, les moteurs électriques d'une puissance nominale inférieure à 0,75 kW sont également concernés par la nouvelle directive sur l'écoconception et doivent respecter des niveaux de rendement minimum conformément à la norme IE2.

Quels que soient les renseignements que vous souhaitez obtenir sur la nouvelle directive sur l'écoconception et sa mise en œuvre, vous obtiendrez ici les bonnes réponses à vos questions.

Quelles sont les informations générales que je dois connaître sur la directive sur l'écoconception ?

Qu'est-ce que la directive sur l'écoconception ?

La directive 2009/125/CE sur l'écoconception est un cadre juridique établi par l'Union européenne (UE). En tant que telle, elle oblige les fabricants de produits liés à l'énergie à accroître l'efficacité énergétique de leurs produits ou équipements tout en réduisant leur impact sur l'environnement. Cela s'applique aux biens de consommation tels que les machines à laver ainsi qu'aux produits industriels tels que les moteurs électriques.

Les exigences détaillées en matière d'efficacité énergétique pour certaines catégories de produits sont décrites par l'UE dans des mesures d'exécution. Le règlement (UE) 640/2009 du 22 juillet 2009 a été modifié par le nouveau règlement (UE) 2019/1781 publié le 1er octobre 2019 au Journal Officiel de l’Union Européenne pour fixer des exigences en matière d’écoconception applicables aux moteurs électriques et aux variateurs de vitesse conformément à la directive 2009/125/CE.

Par souci de simplicité, nous utiliserons « nouvelle directive sur l'écoconception » comme terme générique, même lorsque nous ferons référence au nouveau règlement d'application pour les moteurs électriques.

Quand la nouvelle directive sur l'écoconception entrera-t-elle en vigueur ?

Les moteurs électriques doivent satisfaire aux exigences de la directive sur l'écoconception depuis 2011 déjà. Après des mesures de renforcement en 2015 et 2017, les exigences seront encore plus strictes à partir du 1er juillet 2021, avec l'introduction du nouveau règlement (UE) 2019/1781 publié le 1er octobre 2019 et fixant des exigences en matière d’écoconception applicables aux moteurs électriques et aux variateurs de vitesse.

Où la nouvelle directive sur l'écoconception s'applique-t-elle ?

En tant que cadre juridique de l'UE, la nouvelle directive sur l'écoconception est valable dans tous les États membres de l'UE. Elle s'applique également dans les pays suivants :

  • Norvège
  • Islande
  • Liechtenstein
  • Suisse

En quoi la nouvelle directive sur l'écoconception diffère-t-elle de la norme CEI 60034-30 ?

La norme CEI 60034-30 scinde les moteurs asynchrones basse tension en classes de rendement et les identifie à l'aide de codes IE. Cela permet de comparer le rendement des moteurs électriques au niveau international. Les quatre classes de rendement suivantes sont actuellement définies :

  • IE1 - Rendement standard
  • IE2 - Haut rendement
  • IE3 - Rendement Premium
  • IE4 - Rendement Super Premium

Cependant, la norme CEI 60034-30 n'exige pas de niveaux de rendement minimum. Ceux-ci sont spécifiés dans les lois régionales, tels que les règlements d'applications de la directive sur l'écoconception, et peuvent différer d'une région à l'autre.

Quelles exigences devront être remplies à l'avenir ?

À partir du 1er juillet 2021, les moteurs électriques nouvellement mis sur le marché devront être conformes aux classes de rendement suivantes :

  • Puissance de sortie nominale de 0,12 kW et inférieure à 0,75 kW : IE2
  • Puissance de sortie nominale d'au moins 0,75 kW et d'au plus 1 000 kW : IE3

En outre, les moteurs électriques nouvellement mis sur le marché devront se conformer aux classes de rendement suivantes à partir du 1er juillet 2023 : 

  • Puissance de sortie nominale d'au moins 75 kW et de 200 kW au maximum : IE4

Que signifie « mis sur le marché » ?

Aucun nouveau moteur électrique qui ne répond pas aux dernières exigences ne peut être mis sur le marché dans le domaine d'application après les dates limites indiquées. Par « mis sur le marché », on entend la mise à disposition d'un nouveau produit pour la première fois sur le marché de l'Espace économique européen. L'entité responsable de la mise sur le marché d'un produit peut être un fabricant ou un importateur.

Les produits qui sont exportés et ne restent pas dans l'Espace économique européen ne sont pas considérés comme « mis sur le marché ». Ces produits peuvent donc continuer à être vendus dans l'Espace économique européen mais ne doivent pas être marqués du logo CE. Le vendeur doit informer le client que le produit n'est pas adapté à l'exploitation dans l'Espace économique européen.

Qu'advient-il des moteurs électriques non conformes après la date limite ?

Si les moteurs électriques ont été mis sur le marché dans l'Espace économique européen avant la date limite, par exemple s'ils ont été importés, ils peuvent continuer à être vendus ou mis en service après la date limite.

Comment les moteurs électriques concernés doivent-ils être plaqués ?

La déclaration CE ainsi que le logo CE certifient la conformité aux normes et aux lois en vigueur dans l'UE, y compris la conformité à la directive sur l'écoconception. En outre, le nouveau règlement (UE) 2019/1781 exige que les informations suivantes figurent sur la plaque signalétique du moteur

  • le rendement nominal à pleine charge et à tension nominale
  • le niveau de rendement « IE2 », « IE3 » ou « IE4 »
  • l’année de fabrication